Skip to content →

Le célèbre buccellato sicilien de Noël

Noël est arrivé!


ingrédients pour un gâteau de 30 cm (coût total 15 € avec des produits bio)

une portion de pâte sucrée faite avec

  • 175 g de farine T45
  • 75 g de semoule
  • 65 g de sucre
  • 75 g de beurre
  • 1 œuf (50 g)
  • 4 g (environ 1 1/2 cuillère à café) de levure chimique
  • 1 g (¼ c. à thé) de bicarbonate d´ ammonium
  • Zeste de 1 mandarine
  • 30 ml de lait

pour la farce

  • 125 g de figues sèches
  • 75 g de raisins secs
  • 100 g de noix grillées concassées
  • 50 g de pistaches
  • 50 g d'écorces confites (mix oranges, mandarines)
  • 100 g de marmelade de citron (ou mandarine ou orange)
  • 50 g de chocolat noir
  • jus et zeste de 2 petites mandarines
  • 3 cuillères à soupe de miel (dilué dans un peu d'eau tiède)
  • ½ cuillère à café de cannelle moulue
  • 1 ml de clous de girofle moulus
  • 1 ml d'anis étoilé moulu
  • 1 ml de noix de muscade fraîchement râpée
  • 1 cuillère à soupe de cacao en poudre

pour le glaçage et la décoration

  • 4 cuillères à soupe de marmelade de citron
  • 1 cuillère à café de sucre glace
  • 2 cuillères à soupe d'eau
  • écorces confites (orange, mandarine), pistache hachée

Je ne suis pas sicilien pour avoir souvenirs de Noël de Buccellato mais je l´ adore.

Le Buccellato est le gâteau sicilien typique préparé pendant la période de Noël. Il se compose d'une pâte sucrée parfumée, farcie d'un mélange de figues sèches, de raisins, de noix, de fruits confits, de marmelade, de chocolat et d'épices de Noël et cuite sous la forme d'un anneau ou d'un fer à cheval.

Alors pour le faire, nous préparons tout d'abord une portion de pâte sucrée. Nous commençons par mélanger le sucre avec le zeste de mandarine (ou autre agrume) et nous le mettons de côté pour laisser le sucre absorber les huiles essentielles du zeste.

Nous tamisons la farine dans le bol d'un batteur sur socle et nous ajoutons le beurre déjà ramolli et coupé en petits dés. Nous mélangeons à vitesse moyenne-basse, jusqu'à l'obtention d'un mélange qui ressemble à de la chapelure. Nous ajoutons le mélange sucre-zeste et nous continuons de mélanger pour bien incorporer. Nous ajoutons également l'œuf, le sel, le bicarbonate et la levure, dissoute au tout dernier moment dans 1-2 cuillères à café de lait et nous continuons à mélanger, jusqu'à ce que tous les ingrédients soient bien mélangés. Enfin, nous versons le reste du lait petit à petit et nous continuons à mélanger, jusqu'à ce que la pâte se rassemble. Nous laissons la pâte reposer au frigo quelques heures, idéalement une nuit.

Pour préparer la garniture (qui en sicilien s'appelle "conza"), nous mettons les figues sèches, finement hachées avec les raisins secs dans un bol rempli d'eau tiède pour les faire tremper pendant 30 minutes. Ensuite, nous les séchons bien avec du papier absorbant et nous les plaçons dans un grand bol.

Nous torréfions brièvement les noix et les pistaches à 150 degrés pendant environ 5-8 minutes et nous les hachons. Nous les ajoutons dans le bol avec les figues et les raisins, les écorces confites et le chocolat, également haché. ! Nous ajoutons la marmelade de citron (ou une marmelade d'agrumes de votre choix), le miel dilué avec de l'eau tiède (si il n'est pas liquide), le zeste de mandarine râpé au dernier moment, le jus des mandarines et les épices et nous mélangeons bien. Nous recouvrons le mélange avec film alimentaire et nous laissons reposer au frigo quelques heures, idéalement une nuit.

Enfin, nous étalons la garniture sur du papier sulfurisé double et nous la roulons pour former une saucisse d'une longueur d'environ 50 cm. Nous fermons les extrémités du papier d'emballage avec du film alimentaire et nous le plaçons au congélateur pendant environ une heure pour l'aider à durcir un peu. De cette façon, il sera plus facile de le rouler à l'intérieur de la pâte sucrée. Pendant ce temps, nous sortons la pâte du réfrigérateur et l'étalons en une feuille rectangulaire. La pâte doit avoir une épaisseur de 5 mm et une longueur un peu plus longue que celle de la garniture à la saucisse.

Lorsque la garniture a suffisamment durci pour garder sa forme, nous la sortons du congélateur et nous la disposons sur toute la longueur de la feuille de pâte sucrée. Nous coupons l'excédent, nous la refermons, en scellant bien les bords et nous la roulons pour former une longue saucisse. Nous laissons les bords ouverts. Nous laissons reposer pour que la farce se dégèle un peu, puis nous prenons les 2 bords et nous les unissons en plaçant l'un dans l'autre pour former un anneau et nous scellons très bien.

With jagged-edged tweezers or simply with a fork we make vertical stripes of holes along the whole surface of the buccellato, as seen in the photos. This will help the steam that the filling will produce during cooking escape from the sweet, preventing its “explosion” and, at the same time, creates a beautiful decorative pattern.

Nous prenons une plaque à pâtisserie, nous la tapissons de papier sulfurisé et nous y déposons le buccellato. Nous le laissons reposer une dernière fois au réfrigérateur pendant environ 3-4 heures, pour l'aider à conserver sa forme pendant la cuisson. Ensuite, nous cuisons dans un four préchauffé à 200 ° C (fonction statique) pendant environ 25-30 minutes. Si, après les 10-15 premières minutes, nous voyons que la surface du buccellato devient trop brune, nous baissons la température à 185-180 degrés.

Lorsque le buccellato est prêt, nous le sortons du four, nous le transférons sur une grille et nous le laissons refroidir.

Pendant ce temps, nous préparons un glaçage en faisant fondre à feu moyen la marmelade diluée avec l'eau et un peu de sucre glace, jusqu'à ce que la marmelade se dissolve dans l'eau et redevienne liquide. Ensuite, nous la passons au tamis pour obtenir une gelée lisse. Nous laissons le glaçage refroidir pendant quelques minutes, jusqu'à ce qu'il soit légèrement chaud (ne le laissez pas refroidir complètement, utilisez-le pendant que le glaçage est encore un peu chaud), puis nous le badigeonnons immédiatement sur toute la surface du buccellato. Cela rendra le bonbon brillant et aidera la décoration finale à coller sur le dessus. Nous le décorons immédiatement (avant que le glaçage ne refroidisse et ne se dépose) avec des écorces confites et nous saupoudrons de pistache hachée.

Partager

Publié à DESSERTS

fr_FR