Skip to content →

Gâteau grec Saint-Basile du Nouvel An (Vasilopita)

Gâteau ou brioche ? L'éternel dilemme grec du Nouvel An !


ingrédients pour 8 généreux portions (coût total environ 11€ avec des produits bio)
  • 175 g de beurre
  • 35 g d'huile d'olive EV
  • 175 g de sucre
  • 250 g (5) œufs
  • 325 g de farine T45
  • 20 g de levure chimique
  • 100 ml de liqueur de kumquat (ou autre liqueur d'agrumes, comme le Grand Marnier)
  • 130 ml de lait
  • 60 g Pistache hachée + extra pour décorer
  • 70 g d'écorces confites hachées d'oranges et/ou de mandarines
  • 40 g de figues sèches hachées grossièrement
  • 20 g de raisins secs
  • 20 g de raisins noirs secs
  • 2 cuillères à café de cannelle
  • 1/8 cuillère à café de clous de girofle moulus
  • 1/8 cuillère à café de noix de muscade moulue
  • 1/8 cuillère à café d'anis étoilé moulu
  • 1/8 cuillère à café de coriandre moulue
  • une pincée de sel
  • sucre glace pour saupoudrer

En Grèce, après le dîner festif du réveillon du Nouvel An, comme le veut la tradition, nous servons la Vasilopita, dédiée à Saint Basile le Grand. À l'intérieur, il y a une monnaie cachée, et celui qui la trouve dans sa pièce servie est considéré comme ayant une année chanceuse.

Si le dilemme de Noël est melomakarona ou kourabiedes, celui du réveillon du Nouvel An est comment se doit faire la Vasilopita, à base de brioche ou de gâteau. Je ne peux pas imaginer une famille grecque, dont les membres ne se sont jamais disputés sur le type de Vasilopita qu'ils prépareront ou serviront. La famille du Democratic Gourmet ne fait pas exception. Alors que Vangelis a toujours été favorable à la base briochée (en grec on l'appelle tsoureki), j'ai préféré la version gâteau, de mémoire. Nuri n'aime pas les sucreries, donc elle ne participe pas à la querelle.

L'argument de Vangelis a toujours été que les gâteaux sont ennuyeux, en termes de saveur et généralement secs. Eh bien pour être honnête, c'est vrai. La plupart des versions de gâteaux Vasilopita sont des gâteaux au beurre simples, peu parfumés et plutôt secs, que les invités souvent ne mangent pas. Une image classique des réveillons du Nouvel An de mon enfance, c'est que tout le monde - et surtout les enfants - fouille anxieusement à l'intérieur de leur pièce, cherchant la pièce porte-bonheur et laissant ensuite le gâteau avec un mépris total !

Alors, n'ayant rien à dire pour prouver le contraire, nous avions choisi pendant des années la version briochée. Et le mythe du gâteau vasilopita ennuyeux, sec et sans saveur a été préservé. Jusqu'à un an, j'ai décidé de faire un gâteau vasilopita, qui serait juteux, tendre et rempli de divers arômes et saveurs festifs.

Pour la rendre plus tendre et juteuse, j'ai remplacé une partie du beurre par de l'huile. En ce qui concerne les arômes et la saveur, j'ai d'abord ajouté beaucoup de mélanges d'épices. J'ai également utilisé une grande quantité d'agrumes confits maison - oranges et mandarines - ainsi que des fruits secs trempés dans de la liqueur de kumquat. Pour les fruits secs, enfin, j'ai choisi la pistache, car je trouve sa couleur vert vif idéale pour une décoration festive.

Le résultat? Excellent!

Tout d'abord, nous plaçons les raisins secs et les figues sèches, hachées dans un bol, nous les couvrons avec la liqueur (légèrement réchauffée), nous ajoutons suffisamment d'eau tiède pour les recouvrir complètement, et nous les laissons tremper pendant environ 1 heure. Si le gâteau est destiné à être consommé par des enfants, nous pouvons porter à ébullition la liqueur avec de l'eau et la faire cuire pendant environ 30 secondes afin que l'alcool s'évapore. Ensuite nous le laissons un peu refroidir et nous le versons sur les fruits secs. Nous blanchissons également les pistaches pendant une minute dans de l'eau bouillante, pour les éplucher facilement et puis nous les faisons griller pendant environ 5-8 minutes à 120 o C.

Nous tamisons ensemble tous les ingrédients secs (farine, levure chimique, épices et sel), sauf le sucre et nous réservons. Nous graissons bien un moule à cake rond de 24 cm, nous le tapissons de papier sulfurisé, nous re-beurrons le papier en prenant soin de ne pas laisser de taches sans lubrification et nous saupoudrons de farine partout.

Dans un batteur sur socle nous battons le beurre déjà à température ambiante et le sucre pendant environ 5 à 8 minutes jusqu'à ce que le beurre devienne mou, crémeux et mousseux. Nous ajoutons les œufs (à température ambiante également), un par un et nous mélangeons, en attendant que chacun d'eux soit bien incorporé, avant d'ajouter le suivant. Ensuite, nous ajoutons l'huile et nous mélangeons pour combiner.

Pendant ce temps, nous passons les raisins et les figues trempés, en gardant la liqueur. Nous les séchons bien avec du papier absorbant et nous les mélangeons avec les écorces confites et la pistache grillée, le tout haché également.

Lorsque les œufs et l'huile d'olive sont entièrement incorporés dans la pâte à gâteau, nous commençons à ajouter le reste des ingrédients, par lots et dans l'ordre suivant : ingrédients secs, liquides (lait et liqueur), fruits, en mélangeant après chaque ajout pour les incorporer dans la pâte.

Nous versons la pâte épaisse dans le moule préparé et nous le faisons cuire dans un four préchauffé à 140 o C pendant environ 1 heure.

Lorsque le gâteau est prêt, nous le sortons du four, nous le laissons refroidir environ 10 minutes, puis nous le démoulons en le retournant sur une assiette. Si nous souhaitons ajouter la pièce de monnaie traditionnelle, nous devons envelopper la monnaie de papier d'aluminium et l´ insérer verticalement à l'intérieur du fond du gâteau, alors qu'elle est retournée. Puis nous le retournons et nous laissons refroidir sur une grille. Une fois la vasilopita complètement refroidie, nous la saupoudrons généreusement de sucre glace et nous garnissons de pistache hachée.

Nuri, Vangelis et moi vous souhaitons une bonne année !!!

Prendre plaisir ICI

Partager

Publié à DESSERTS

fr_FR